Etienne

Etienne

M'intéressant de près, et depuis plusieurs années, à la communication digitale et passionné par le gout de la liberté que procure l'entrepreneuriat, j'ai lancé plusieurs projets d'entreprise dont une agence de communication (ad-sum.com). Ayant intégré Forum en 2017, je m'investis aujourd'hui bien volontiers dans le pôle communication.

OL au féminin

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le 26 Octobre 2016, nous avons eu le plaisir de recevoir Isabelle Bernard, DG de l’OL Féminin, Élodie Thomis (joueuse professionnelle de l’OL Féminin) et Patrick Berthet (Responsable Pédagogique de l’académie de l’OL) en IBM Hall à l’emlyon business school. L’objet de cette conférence était de discuter avec les étudiants du foot féminin et de la place des femmes dans ce milieu.

Élodie Thomis, dix fois championne de France, a tout d’abord tenu à rappeler à l’assemblée qu’aujourd’hui, devenir joueuse professionnelle de football est un véritable choix de vie. Ce n’est que depuis 2006 que cette profession est officiellement reconnue. La question de la reconversion est un sujet abordé très tôt dans ce domaine et elle-même nous a fait part de ses projets. À l’OL, un service d’accompagnement des joueuses est mis en place afin de faciliter cette transition professionnelle à laquelle les hommes pensent plus tardivement dans leur carrière. Tous s’accordent cependant à dire que le foot féminin est progressivement plus reconnu grâce à l’équipe française de foot féminin et de l’accueil en 2017 de l’Euro Féminin à Lyon.

Jean-Michel Aulas (directeur de l’OL) déplore lui-même le manque de visibilité actuel de la discipline dont il soutient le développement à l’échelle de son club. Isabelle Bernard confie que sans lui le football féminin n’aurait pas acquis la notoriété qu’il a actuellement. Ainsi, l’OL est le seul club de France à posséder son centre de formation féminin. Mais le foot féminin est une discipline qui bourgeonne au niveau international. Élodie Thomis nous explique qu’en Chine un ministre a pour rôle de s’occuper uniquement du football, et que même en Iran une équipe féminine a vu le jour.

Le dernier thème abordé était celui de l’ambiance régnant dans le foot féminin et avec les joueurs masculins. À l’OL, joueurs et joueuses coexistent sans problème, mais « il a fallu se battre en gagnant des titres pour ça » nous dit Élodie Thomis. Concernant le soutien extérieur, Isabelle Bernard a créé un comité de supportrices très soudé qui se déplace, lorsque cela est possible, pour suivre les matchs de l’équipe.

Nous tenons encore à remercier Élodie Thomis, Patrick Berthet et Isabelle Bernard pour leur venue et leur participation à cette conférence très intéressante.

[easingslider id= »502″]