Etienne

Etienne

M'intéressant de près, et depuis plusieurs années, à la communication digitale et passionné par le gout de la liberté que procure l'entrepreneuriat, j'ai lancé plusieurs projets d'entreprise dont une agence de communication (ad-sum.com). Ayant intégré Forum en 2017, je m'investis aujourd'hui bien volontiers dans le pôle communication.

Michel Rocard

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le 2 juillet 2016, Monsieur Michel Rocard nous quittait à l’âge de 85 ans. 7 mois plus tôt, le lundi 7 décembre 2015, Forum avait l’immense honneur de recevoir l’ancien Premier Ministre français qui venait nous parler de son parcours, témoigner de son immense expérience politique et donner son avis sur des thèmes politiques d’actualité.

Prenons ici le temps de rendre hommage à ce géant de la politique française qui aura marqué de son empreinte l’histoire de notre pays et qui nous aura laissé un souvenir impérissable en nous faisant l’honneur de sa venue avec une grande simplicité. Après avoir été Ministre d’Etat, Ministre du Plan et de l’Aménagement du territoire, Ministre de l’Agriculture, M. Rocard est nommé Premier Ministre par François Mitterrand. Il sera ensuite Premier Secrétaire du PS, Sénateur puis député Européen pendant 15ans.

Père spirituel des socialistes réformistes et libéraux, thuriféraire d’une politique économique de gauche mais à l’écoute des entrepreneurs, défenseur des politiques de décentralisation, réorganisateur des services de renseignements alors qu’il était à Matignon… A bien des égards, M. Rocard a inspiré les politiques des gouvernements qui lui ont succédé, celles du pouvoir actuel en particulier.

Dans son dernier ouvrage Suicide de l’Occident, suicide de l’humanité ?, il nous mettait en garde contre les oublis et les compromissions de nos sociétés et nous invitait à les corriger rapidement. Quels sont-ils ? Que faire ? Quel sera notre rôle ? Une conférence pleine d’enseignements à voir ou à revoir : merci Monsieur !

[easingslider id= »536″]